Éditions – Ouvrages de l'Institut océanographique

TORTUES MARINES, LA GRANDE ODYSSÉE

Par Robert Calcagno
Parution chez Glénat le 22 novembre 2017
OCÉANS | ENVIRONNEMENT | DÉCOUVERTE
Préface signée par S.A.S. le Prince Albert II de Monaco
Les tortues marines, ce sont seulement sept espèces au monde, toutes plus ou moins gravement menacées.

Malmenées par l’homme, elles subissent la plupart des pressions que celui-ci exerce sur le milieu marin, depuis les côtes jusqu’à la haute mer : urbanisation, surpêche, collisions, pollutions, accumulation de plastique…

Pour la première fois de leur longue histoire, elles pourraient, à l’aube annoncée d’une extinction massive d’espèces animales, ne pas survivre aux profondes mutations en cours.
Apparues bien avant l’homme, il y a 110 millions d’années, ces grandes migratrices peuplent l’ensemble des océans, à l’exception de l’Arctique. Symboles de sagesse et de longévité, parfois d’immortalité, elles ont fasciné de nombreuses civilisations.

Leur odyssée reste mystérieuse, et leur cycle de vie garde ses zones d’ombre. Améliorer nos connaissances à leur sujet et préserver leurs habitats par des mesures fortes de protection à un niveau international sont les seuls moyens de sauver, pendant qu’il est encore temps, ces animaux fascinants.

UN OUVRAGE DE RÉFÉRENCE SUR LES TORTUES MARINES A L’ÉCHELLE PLANÉTAIRE • UNE VIE DE VOYAGES

A la croisée des mondes de l’eau et de la terre, les tortues marines comptent parmi les animaux les plus passionnants. Migrations, rites d’accouplement, mécanismes déclenchant les pontes… nous ignorons encore beaucoup de choses.

Grâce aux dernières technologies, la recherche scientifique s’attèle à déceler les mystères qui règnent encore autour de ces magnifiques animaux pour répondre à l’urgence d’assurer leur avenir.

• LES TORTUES FACE A NOTRE APPÉTIT – La consommation de leur viande, de leurs oeufs, et l’utilisation de leur carapace sont les raisons majeures de la chute des populations de tortues marines. Les différentes mesures de protection prises ces dernières décennies restent peu appliquées. Le calvaire des tortues a commencé par la surexploitation mais il s’intensifie avec l’emprise de l’homme sur l’océan et le littoral.

• COHABITER AVEC LES TORTUES – Si nous voulons sauver les tortues marines, nous devons mieux les protéger. A l’heure où l’attrait des vacanciers du monde entier pour les plages de sable fin et cocotiers n’a jamais été aussi fort, il va falloir réserver aux tortues une petite partie de cet éden. Un sacré défi en perspective alors que l’aménagement touristique de ces littoraux est perçu comme une nécessité, comme le principal, voire l’unique levier de développement économique. Il n’aura fallu qu’un demi-siècle à l’Homme pour menacer l’existence des tortues marines ! L’Institut océanographique se mobilise en faveur de cette espèce emblématique qui subit, encore, de trop nombreuses atteintes.

Chiffres clés :
• La pêche des tortues marines demeure autorisée dans les eaux territoriales de 42 pays
• 42 000 tortues sont capturées chaque année de manière légale
• Près de 500 000 captures accidentelles par an
• Les 7 espèces de tortues marines sont toutes plus ou moins gravement menacées

LES TORTUES MARINES, AU COEUR D’UN PROGRAMME COMPLET PORTÉ PAR L’INSTITUT OCÉANOGRAPHIQUE

L’Institut souhaite apporter sa contribution à la sauvegarde de ces animaux emblématiques : mieux les faire connaître, sensibiliser le public et les décideurs sur leur situation, inviter le plus grand nombre à faire évoluer notre relation à la mer.

Ce programme de médiation en faveur des tortues marines prévoit la réalisation d’un centre de soins, dans le prolongement du Musée océanographique. Situé en plein air, composé d’une clinique et d'un bassin de convalescence, il permettra aux tortues soignées de se remettre en toute tranquillité et sous étroite surveillance. Les visiteurs pourront observer ces animaux et être sensibilisés à leur fragilité.

Le programme de l’Institut océanographique est également composé d’un cycle de conférences, de projets scientifiques à travers le monde, d'un jeu de société "SOS Tortues" à destination des familles et l’organisation de sessions éducatives pour les plus jeunes, notamment via le « Snapper Club ».

« Tortues marines, la grande odyssée »
Collection Mer et Nature
Parution le 22 novembre 2017
Prix public : 19,99 €
Retour accueilRetour accueil
1512405301.jpg zoomCliquez sur l'image pour agrandir
  • 1512405301 musee1512405301 musee