Aimer et Protéger les océans – Gestion durable des océans

Monaco Blue Initiative 2014

La 5ème édition de la Monaco Blue Initiative (MBI) s’est déroulée les 1er et 2 juillet à Santiago du Chili. Présidée par S.A.S le Prince Albert II de Monaco, cette conférence a regroupé près de 50 personnalités influentes du monde de la Mer, allant de la Polynésie Française, au Costa Rica ou à l'Australie. Certaines des thématiques phares de la MBI ont été étudiées pour dégager les progrès et se projeter dans l’avenir.
Le premier constat est celui du déclin de la pêche au niveau mondial, qui subit toujours l’épuisement des ressources malgré quelques avancées. L’aquaculture doit progresser et se réinventer pour réellement contribuer à la sécurité alimentaire tout en réduisant son impact environnemental.
 
Les Aires Marines Protégées atteignent désormais 3% de la surface des océans. C’est encore loin de la cible de 10% en 2020, et les efforts doivent aussi être portés sur leur gestion, pour les rendre efficaces et pérennes. La MBI a mis en avant la nécessaire association étroite des populations locales : la Polynésie française montre l’exemple en associant, dans les Marquises, des écoles à la gestion des AMP, pour engager les nouvelles générations.
 
La MBI a par ailleurs examiné les conditions d’un financement pérenne des AMP. Dans un contexte de rareté de l’argent public et de variabilité budgétaire, les AMP doivent pouvoir s’appuyer sur une contribution des bénéficiaires économiques d’un environnement préservé (croisières, tourisme,…) ainsi que sur des structures financières pérennes, tels que les fonds fiduciaires.
S’appuyant sur l’expérience de la gestion de l’océan Austral par la CCAMLR et sur les travaux de la Global Ocean Commission, la MBI a souligné l’importance de repenser la gestion de la haute mer, zone de vide juridique qui couvre la moitié de notre planète. Deux niveaux complémentaires doivent être mobilisés : le local et le global. La MBI prône un fonctionnement plus efficace des organes régionaux et la création d’un cadre mondial venant renforcer le droit de la mer.
 
Lors de cette édition, c’est la nécessité d'agir vite en faveur de la préservation des océans qui a été mise en avant. Les océans font désormais pleinement partie de l’agenda international, et c’est une nécessité. En effet, l’action doit s’accélérer car il ne suffit plus aujourd’hui de répondre aux désordres qui touchent déjà les océans. Il faut anticiper les changements à venir dont nous commençons à peine à entrevoir les incidences : changement climatique et acidification des océans. Nous ne pouvons plus courir après les dégâts déjà occasionnés et il est aujourd’hui plus qu’urgent d’assurer la résilience, la robustesse des océans face à des changements d’une vitesse sans précédent.
 
La Monaco Blue Initiative est une plateforme d'échanges de haut niveau co-organisée par la Fondation Prince Albert II de Monaco et l’Institut océanographique, Fondation Albert Ier, Prince de Monaco. Présidée par S.A.S le Prince Albert II de Monaco, elle permet de réunir des acteurs de différents secteurs autour des problématiques de la gestion des Océans. L'objectif est de créer des synergies entre ces acteurs politiques, économiques, scientifiques et environnementaux d'univers distincts sur les problématiques communes de sauvegarde des Océans.
Retour accueilRetour accueil
1405691539.jpg zoomCliquez sur l'image pour agrandir
  • 1405691539 musee1405691539 musee