L'Institut et la science – Fiches Scientifiques

Les sédiments marins, archives du climat : l’exemple du delta du Nil

Par : Marie REVEL Maître de conférence, Géoazur (UMR 7329), université de Nice Sophia Antipolis, Christophe COLIN Directeur-adjoint du laboratoire GEOPS, Laboratoire Géosciences Paris-Sud, université Paris-Sud, Orsay, Guillemette MENOT Professeur, ENS-Lyon, Laboratoire de Géologie de Lyon & Sébastien PIVOT PhD, CEREGE, Technopôle de l'Arbois, Aix-en-Provence
Le climat du nord de l’Afrique a été le théâtre d’une variation rapide il y a environ 10 000 ans. Le Sahara était alors une région couverte de végétation, alors que l'on n'y observe aujourd’hui que des sols secs et dénudés.

Cette oscillation, entre un climat humide de type « Sahara vert » et une aridification, est revisitée aujourd’hui à l’aide d’outils géochimiques performants, qui autorisent une quantification des variations d’humidité et d’érosion des sols le long du bassin-versant du Nil.

Ce travail, portant sur les 20 000 dernières années, permet d’établir un lien entre les variations paléo-environnementales et les phases d’évolution et/ou d’occupation humaines le long du bassin-versant du Nil.

Documents à télécharger

Retour accueilRetour accueil
1450106841.jpg zoomCliquez sur l'image pour agrandir
  • 1450106841 musee1450106841 musee