L'Institut et la science – Fiches Scientifiques

Sea-CO2 fluxes in the Patagonia Sea

Alejandro Bianchi a soutenu sa thèse à l'UPMC sur les échanges de gaz carbonique en Mer de Patagonie le 22 octobre 2010.
Les résultats obtenus sur ce thème et pour les mers côtières sont peu nombreux (Mer du Nord, Zone côtière d'Oregon, alors que le programme JGOFs a donné beaucoup de données pour les zones hauturières.
Il s'agit d'une première, compilation de données recueillies au cours de nombreuses campagnes océanographiques, dans un contexte de coopération internationale entre l'Argentine, la France et l'Espagne. Deux articles majeurs sont issus de ce travail: - Bianchi A.A. et al. (2005). Vertical stratification and air-sea CO2 fluxes in the Patagonian shelf. Journal of Geophysical Research, 110,C07003, doi:10.1029/2004JC002488 - Bianchi A.A. et al. (2009). Annual balance and seasonal variability of sea-air C02 fluxes in the Patagonia Sea: Their relationship with fronts and chlorophyll distribution. Journal of Geophysical Research, 114, C03018, doi:1029/2008JC004854. Cette thèse est une synthèse de mesures de pression partielle de gaz carbonique et de chlorophylle a collectées au cours de 22 campagnes océanographiques effectuées à diverses saisons entre 2000 et 2006. Les eaux à la côte sont une source de CO2 pour l'atmosphère alors que la région du plateau continental médian est un puits. A. Bianchi démontre que la région de transition entre source et puits suit la zone des fronts, suggérant ainsi un lien entre la stratification de la colonne d'eau et le bilan régional des échanges de gaz carbonique. La Mer de Patagonie apparaît ainsi comme l'un des puits majeurs de CO2 du domaine côtier par unité de surface, l'activité photosynthétique et l'efficacité de la pompe biologique étant remarquablement élevées. Contact mail : Alejandro Bianchi Retour accueilRetour accueil