L'Institut et la science – Fiches Scientifiques

La « tomographie » de l’océan

Par Louis LEGENDRE
La science océanographique fut créée au XIXe siècle, notamment sous l’impulsion du Prince Albert Ier de Monaco.

Au cours de la première partie de l’histoire de l’océanographie, les chercheurs ont exploré l’océan en y prélevant des d’échantillons, ou en y faisant des mesures avec des appareils mécaniques ou électromécaniques immergés.

La situation a changé une première fois de façon radicale avec l’arrivée des satellites artificiels de la Terre, qui ont permis l’observation à grande échelle et répétée de caractéristiques de la surface de l’océan.

Aujourd'hui l’observation océanographique fait de plus en plus appel à des robots sous-marins autonomes. Le flotteur-profileur (« profiling float ») est un robot autonome, équipé de capteurs, qui descend jusqu’à 2 000 mètres de profondeur et enregistre, au cours de sa remontée vers la surface, des informations sur les caractéristiques des eaux traversées...

Documents à télécharger

Retour accueilRetour accueil
1338996763.jpg zoomCliquez sur l'image pour agrandir
  • 1338996763 musee1338996763 musee