Nous connaître – L'Institut océanographique
Connaître, aimer et protéger les océans

Collections scientifiques

Instruments et exploration :

Un fonds important d’instruments de mesure et de récolte a été constitué. Il regroupe l’ensemble des prototypes des instruments scientifiques testés en Méditerranée, puis améliorés et transformés afin d’être utilisés pendant les 28 campagnes océanographiques du Prince Albert Ier.

Pour les besoins de ses travaux océanographiques, le Prince Albert Ier de Monaco et ses collaborateurs ont imaginé, construit ou amélioré de nombreux instruments de collecte et de mesure qui constituent aujourd’hui l’une des plus importantes collections d’instruments océanographiques au monde.

D’autres modèles d’instruments plus récents ont été acquis au fil des années. Cette collection, témoin de l’évolution des Sciences et Techniques depuis la fin du XIXe siècle, a fait l'objet d'une campagne de restauration dans les années 1980, accompagnée par l’édition d’un catalogue en plusieurs volumes. Il est intéressant d’observer que certains appareils actuels, mis à part les matériaux de fabrication, fonctionnent de la même manière.

De plus, tout un ensemble de matériels non océanographiques comme des binoculaires, microscopes, etc., complète ce fonds et donne, en quelque sorte, un cliché instantané des moyens de la recherche scientifique.

La collection de moyens d’exploration comporte plusieurs objets de grande valeur historique comme la première palme de Corlieu, la reconstitution de la Tortue de Bushnell, scaphandres pieds lourds et de Klingert, etc. 
 

Collection d'histoire naturelle :

La collection d’histoire naturelle rassemble notamment des spécimens centenaires issus des campagnes scientifiques du Prince Albert Ier.

Elle comporte plusieurs dizaines de milliers d’objets. Toutes les disciplines des sciences naturelles sont représentées mais les spécimens ont presque tous une origine marine : invertébrés, poissons, tortues, oiseaux, mammifères marins...

Plus de la moitié de la collection est constituée par les spécimens recueillis par le Prince Albert Ier de Monaco lors de ses 28 expéditions menées entre 1885 et 1915, en Méditerranée et dans l’Atlantique Nord.

La collection est également riche de spécimens provenant d’illustres expéditions comme celles du Talisman (1883), du Pourquoi Pas (1908-1910) ou encore de la Calypso (1961-1982). Elle intègre des spécimens provenant d'autres institutions prestigieuses comme le Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris (1910-1930) et des dons de collectionneurs privés.

Sa richesse, sa valeur scientifique, les nombreux “types” qu’elle renferme (individus ayant servi à la description de nouvelles espèces) en font une collection de référence fréquemment consultée par des chercheurs internationaux.

Retour accueilRetour accueil
1351505278.jpg zoomCliquez sur l'image pour agrandir
La « bouteille à renversement » Richard : Instrument inventé par Jules Richard, permettant de recueillir des échantillons d’eau de mer à une profondeur voulue et de mesurer la température à cette profondeur.
  • 1351505278 musee1351505278 musee
  • 1351505298 musee1351505298 musee
  • 1351505316 musee1351505316 musee
  • 1351505401 musee1351505401 musee
  • 1351505440 musee1351505440 musee
  • 1351505461 musee1351505461 musee
  • 1351505501 musee1351505501 musee
  • 1351505520 musee1351505520 musee
  • 1351505539 musee1351505539 musee