L'Institut et la science – Fiches Scientifiques

Les calmars ne sont pas des poissons, l'optimisation de leur exploitation par la pêche nécessite des outils adaptés

Fiche scientifique par Jean-Paul ROBIN Professeur, université de Caen Normandie, UMR-BOREA
Les calmars comprennent environ 290 espèces. Les plus grands invertébrés marins appartiennent à ce groupe.

Ces mollusques ont fait l'objet d'une exploitation croissante par la pêche depuis la deuxième moitié du XXe siècle. La plupart des quarante espèces pêchées bouclent leur cycle biologique en un an.

Leur survie dans le milieu naturel est mal connue car leur croissance rapide fait qu'ils ne sont pas longtemps capturables par le même type d'engin.

L'approche classique, par modélisation afin de les répartir en quotas de pêche pour chaque flottille, en biologie des pêches n'est pas toujours transposable à ces mollusques.

Documents à télécharger

Retour accueilRetour accueil
1490606211.jpg zoomCliquez sur l'image pour agrandir
  • 1490606211 musee1490606211 musee