Une thèse sur le Corail rouge au Centre Scientifique de Monaco

C’est devant un jury composé d’éminents scientifiques que Julien Debreuil a soutenu le 14 novembre dernier une thèse de doctorat de l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC) dans la salle de conférence du Musée océanographique de Monaco.

Lors d’un exposé très clair et d’une grande qualité scientifique, il a présenté les principaux résultats acquis lors de ses trois années de recherche effectuées au Centre Scientifique de Monaco (CSM) sous la co-direction des Drs Sylvie et Éric Tambutté. Julien Debreuil a bénéficié d’un co-financement CSM-UPMC ainsi que du soutien du Prix Vatrican - Accord RAMOGE et de la Société Française de Biologie des Tissus Minéralisés. Cette étude portait sur le processus de calcification des coraux précieux du genre Corallium, et notamment du corail rouge Corallium rubrum, espèce emblématique et endémique de mer Méditerranée que les chercheurs du Centre étudient depuis de nombreuses années.
Lors de cette étude une molécule impliquée dans la calcification du corail rouge a été pour la première fois caractérisée et a donné lieu à une publication dans un prestigieux journal scientifique. Les résultats ont également donné lieu à deux autres publications scientifiques mettant en évidence les caractéristiques et les spécificités de la calcification chez les différentes espèces de Corallium.

Dans ses réponses aux nombreuses questions du jury, le candidat a fait preuve d’une grande maîtrise de son sujet et d’une capacité au dialogue témoignant de l’acquisition d’une remarquable maturité scientifique. Ainsi le jury a décerné à Julien Debreuil le titre de Docteur en Sciences de l’Université Pierre et Marie Curie et a tenu à décerner oralement ses félicitations devant la haute qualité du travail présenté.
Retour accueilRetour accueil
1354798028 musee zoomCliquez sur l'image pour agrandir
Le jury réuni autour du candidat à la fin de la soutenance dans la salle de conférences du Musée
océanographique de Monaco. De gauche à droite : le Dr Éric Tambutté, Chargé de recherche au
CSM ; le Dr Sylvie Tambutté, Directeur de recherche de l’équipe Physiologie/Biochimie au
CSM ;