'L'urgence pour la création de grandes aires marines protégées' par Jean-Paul Michel et Pierre Leenhardt - Mercredi 12 mars 2014

Depuis 2006, de grandes nations maritimes, ainsi que des micro-États insulaires s’engagent dans des politiques de conservation marine à grande échelle.
Ces engagements sont une réponse aux objectifs de la Convention sur la diversité biologique, prévoyant la protection de 10 % de la surface marine mondiale d’ici 2020. 
 
En l’espace de presque une décennie, dix grandes aires marines protégées furent créées, représentant plus de 80 % de la surface mondiale d’aires marines protégées. En France, la création de l’Agence des aires marines protégées et l’adoption du nouveau statut de Parc naturel marin sont les deux initiatives notables qui corroborent cette tendance. 
 
Au niveau international, The PEW Charitable Trusts a pour but de participer à la création de 15 à 20 grandes réserves hautement protégées dans les 3 océans majeurs de la planète. Aujourd’hui, la mise en place de telles réserves, recommandée par les organisations internationales et les ONG, peut être justifiée par le principe de précaution alors que les enjeux de la gestion de tels périmètres monopolisent l’attention des experts.

Entrée libre
Mercredi 12 mars 2014
Maison des Océans à Paris
19h30

Documents à télécharger

Retour accueilRetour accueil
1393334069 musee zoomCliquez sur l'image pour agrandir