"L’érosion des côtes est-elle inéluctable ?" - mercredi 13 mai 2015

Par Yvonne Battiau-Queney, Professeur émérite de l'université de Lille 1 et présidente d'EUCC-France, et Patrick Bazin, Chef du département de la gestion patrimoniale, Conservatoire du Littoral
La mer est un concentré d’énergie qui se libère brutalement lors des tempêtes. La côte, comme la mer, est un espace mouvant. Toute l’évolution du littoral résulte du déplacement de sédiments le long des côtes. Érosion et accumulation sont indissociables et complémentaires. 
 
Les interventions humaines le long de nos côtes ont pour résultat de corseter un littoral qui ne demande qu’à respirer, à se déplacer, à évoluer librement. Et cela crée du risque. Le bétonnage des côtes n’est pas une garantie contre ces risques, malgré le coût élevé et le sentiment trompeur de sécurité. 
 
D’autres solutions existent. Une bande d’espaces naturels, composée de dunes ou même de marais, large interface entre terre et mer, a un effet tampon qui amortit l’énergie de la mer et ralentit sa progression. Les défenses positionnées en arrière peuvent alors être plus modestes tout en protégeant mieux les hommes et les biens, à moindre coût.

Documents à télécharger

Retour accueilRetour accueil
1429543265 musee zoomCliquez sur l'image pour agrandir
©Conservatoire du littoral
  • 1429543265 musee1429543265 musee
  • 1429543331 musee1429543331 musee