"Du Titanic au vol AF447" par Paul-Henri Nargeolet. 12 Décembre 2012

Deux évènements impensables à des époques de haute technologie.
En 1912, le Titanic heurte un iceberg à pleine vitesse. Réputé pratiquement insubmersible, il coule en quelques heures lors de son voyage inaugural dans l’Atlantique nord. .

Le mercredi 12 décembre, 19h30
Entrée libre

Conférence de Paul-Henri Nargeolet à l'Institut océanographique
 
Près d’un siècle plus tard en 2009, le vol AF447, un Airbus A330 fleuron de la technologie aéronautique, rentre dans une formation nuageuse chargée d’eau à très basse température et disparaît dans l’Atlantique nord.

Il faudra de très longues recherches avec des moyens très performants pour arriver à les retrouver à très grandes profondeurs.

En quelques décennies, la recherche en océanographie a fait des progrès considérables. Il est devenu aujourd’hui possible de retrouver par grands fonds « une aiguille dans une botte de foin » et de cartographier dans la même zone et avec une très grande précision des sites de faibles dimensions.

Retour accueilRetour accueil
1353664031 musee zoomCliquez sur l'image pour agrandir
  • 1353664031 musee1353664031 musee
  • 1351247368 musee1351247368 musee
  • 1351247405 musee1351247405 musee